À LA CHASSE AVEC LES OUELLETTE

On voulait partager avec vous cette lettre reçue de M. Ouellette du Québec (Canada):

Bonjour Portable Winch!

Je vous écris pour vous remercier.

En 2018, je me suis fait une hernie discale, (une solide, comme on dit). J’ai dû rester couché à l’horizontale durant deux mois. En 2019, je me suis refait une entorse lombaire liée à la première, alors je me disais en moi-même que la chasse à l’orignal était probablement finie pour moi.

Je regardais votre formidable machine depuis plusieurs années, lors de mes visites au Salon de la chasse et de la pêche à Montréal. Pour être bien honnête, je trouvais cette merveilleuse machine inaccessible financièrement, mais devant les faits précédemment énoncés, je me trouvais face à un dilemme : la fin la chasse à l’orignal ou un investissement?? Alors que je méditais sur mes options, mon gendre a réussi à convaincre ma fille de venir à la chasse à l’orignal avec son père de 47 ans. Mon rêve! 

Depuis les 25 dernières années, j’ai toujours fait les « grosses jobs » dures avec mes chums à la chasse, car je suis plutôt costaud, mais on arrive à un âge où le corps ne suit plus. Donc, j’ai proposé à mon gendre que nous, ma femme et moi, payions le Portable Winch, et que lui forcerait sur le gibier. Alors, ma délicieuse femme et moi avons pris nos économies pour cette machine en se disant que, peut-être, elle nous donnerait une couple d’années de chasse de plus.

Notre Seigneur Jésus-Christ nous a béni abondamment cet automne-là. En plus de deux orignaux, nous avons récolté deux chevreuils ma petite femme et moi, et nous avons eu besoin de notre Portable Winch pour tous ces gibiers! On a winché notre chevreuil sur environ 300 mètres à travers une coulée de 70o avec cette superbe machine. Un beau 8 pointes : merci Jésus et merci à toute l'équipe de Portable Winch!


Vous pourriez aussi aimer

Voir toutes
Example blog post
Example blog post
Example blog post